Histoire

 

2012
Depuis octobre 2012, les prestations du home d’enfants la Bérallaz situé à Montheron près de Cugy sont rattachées à la Fondation Bellet. La Bérallaz accueille, avec hébergement, 17 enfants et adolescents de 6 à 16 ans, placés par le Service de Protection de la Jeunesse ou par l’Office des Curatelles et Tutelles Professionnelles.

2010
La garderie s’est agrandie en 2010. Deux étages supplémentaires ont été construits sur l’aile Est du bâtiment, afin de répondre à la demande croissante de places. La capacité d’accueil est ainsi passée de 92 à 114 places.

1997 Création de l'accueil socio-éducatif de Jour : cette unité offre à des enfants en difficultés éducatives, familiales et sociales des prestations d'éducation spécialisée sans hébergement.

1988 Ouverture de l'appartement Maria Amparo : intermédiaire entre le foyer et l'autonomie, il accueille des jeunes de 16 à 20 ans en apprentissage ou aux études.

1976 Après 60 années de présence active, les sœurs de Saint Vincent de Paul quittent le Servan.

La fondation redéfinit ses activités :

L'éducation spécialisée : le foyer du Servan est transformé, afin de répondre aux exigences pédagogiques du temps. Il reçoit en internat des enfants d'âge scolaire en difficultés éducatives et sociales.

L'éducation de la petite enfance : la garderie du Servan, ouverte chaque jour en semaine, accueille des enfants du quartier pendant que leurs parents travaillent.

1960 Démolition du vieux Servan. Construction du Castel qui abrite la chapelle des sœurs.

1956 Construction de la pouponnière, actuelle garderie.

1931 Construction du foyer.

1919 Les enfants belges rentrent dans leur pays. Madame Bellet et sa fille Maria Amparo, décident de poursuivre l'œuvre au profit d'enfants du canton. Présentes depuis 1916, les sœurs de Saint Vincent de Paul se voient confier la direction. En 1921, la Fondation Bellet est créée.

1916 Durant la première guerre mondiale, la Belgique demande à la Suisse d'accueillir des enfants. Une Lausannoise, Madame Bellet achète le Servan pour y recevoir cinquante garçons.

  Foyer du Servan au commencement
  Accès membres Création site web